Rempotage d'un Phalaenopsis

Quand on commence à cultiver des orchidées, on arrive rapidement à l'étape parfois délicate du rempotage mais qui est nécessaire pour que les plantes poussent correctement et refleurissent.

Voici quelques conseils et une vidéo pour vous apporter le savoir indispensable à la réalisation de ce moment important qui est assez différent d'un rempotage classique.

Quelques conseils pour commencer

Le rempotage peut être réalisé tous les ans, voire tous les deux ans ou dès que la plante en a besoin (substrat dégradé, plante se sauvant du pot, trop de racines à l'extérieur du mélange...). Cette étape est très bénéfique et a l'avantage de stimuler la plante au niveau de la croissance mais aussi de la floraison.

Concernant le substrat, ma préférence va à un mélange d'écorces de pin et de billes d'argile car cela présente l'avantage d'être drainant tout en ayant une bonne durée de vie sans se dégrader trop vite. Mais d'autres supports de culture peuvent être utilisés comme la sphaigne ou la tourbe en adaptant l'arrosage et les fréquences de rempotage car cela se dégrade plus vite. En jardineries, le "terreau pour orchidées" est souvent composé de tourbe et de chips de coco mais vous pouvez en trouver chez des producteurs d'orchidées mais aussi sur les expositions de plantes pour vous fournir un substrat de meilleur qualité.

Bien sûr, le rempotage aura lieu de préférence à la belle saison mais une plante en mauvaise santé pourra être rempotée en hiver si cela est vraiment nécessaire.

Et une précaution est importante après ce rempotage particulier : il faudra laisser les racines cicatriser en reprenant l'arrosage une semaine après pour éviter tout risque de pourriture.

Pour plus d'informations sur la culture du Phalaenopsis, il suffit d'aller lire la fiche de culture ICI.

Tout est expliqué en vidéo...

Cette vidéo a été réalisée chez une amie sur sa table de salle à manger avec ses plantes et son matériel pour coller aux conditions que vous avez chez vous.