Calendrier

Comment entretenir ses plantes au fil des saisons ?

Vous trouverez pour chaque partie de l'année, les grandes activités à faire dans votre jungle avec des liens vers les pages dédiées du site internet pour trouver les conseils que vous cherchez.

Vous pouvez aussi télécharger ce calendrier au format PDF pour l'avoir toujours sous la main en cliquant sur l’icône.

Que faire au printemps ?
Anthurium crystallinum feuille

C’est le moment de commencer les rempotages !

D’abord, reprendre les plantes qui ont souffert de l’hiver puis celles qui sont à l’étroit dans leurs pots. Pour savoir comment faire, découvrez la page sur le sujet ICI avec pleins d’infos et une vidéo.

 

Augmenter progressivement les arrosages

En effet les plantes reprennent leur croissance et voient leurs besoins s’accroitre avec l’augmentation de la luminosité. Les restrictions d’eau de l’hiver n’ont plus lieu d’être !

Pour plus d’informations sur le sujet, voir la page dédiée ICI.

 

Reprendre les apports d’engrais

Petit à petit, il faut penser à reprendre les apports d’éléments nutritifs pour soutenir la croissance qui reprend. Dans un premier temps, une fois tous les 15 jours suffit.

Pour plus d’informations sur le sujet, voir la page dédiée ICI.

•Nettoyer les vitres

C’est le moment du grand nettoyage de printemps ! On y pense rarement mais des vitres sales atténuent la lumière que reçoivent nos plantes alors que c’est le premier élément à prendre en compte dans la culture des plantes d’intérieur.

 

•Tailler les plantes

L’hiver est parfois difficile pour nos plantes en intérieur donc c’est la bonne période pour essayer de reprendre celles qui ont souffert pendant la mauvaise saison. Certaines plantes comme les Ficus se taillent très bien et vous remercieront d’avoir retrouvé une belle forme cet été. D’autres plantes se sont étiolées avec le manque de lumière ou ont trop poussées donc c’est aussi le moment d’un petit coup de sécateur pour dompter tout ce petit monde.

 

•Démarrage des bulbeuses

Certaines plantes bulbeuses endormies pendant l’hiver commencent à pointer le bout de leur nez et il est donc important de les remettre en culture. Il est donc temps de rempoter Caladium, Scadoxus, Sprekelia et autres merveilles en repos.

Pour apprendre comment démarrer ses Caladiums, il y a une page dédiée ICI.

 

Que faire en été ?
Fleur Crassula ovata

 

•Continuer les rempotages

Il est encore largement temps de rempoter les plantes qui ne l’ont pas été au printemps. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller sur la page « rempotage » du site qui se trouve ICI.

 

•Moduler la lumière

Certaines plantes demandent beaucoup de lumière pour pousser correctement mais l’été, cela peut être trop donc il est indispensable de mettre un voile fin à la fenêtre pour se prémunir de coups de soleil préjudiciables à certaines plantes comme les orchidées.

 

• Que faire en cas de fortes chaleur ?

Lors de périodes de canicule, on est tenté d’arroser plus les plantes pour leur permettre de supporter des températures très hautes mais cela n’est pas forcément une bonne chose. En effet, quand les températures dépassent un certain seuil, les plantes se mettent en stand-by pour pouvoir le supporter donc elles ferment leurs stomates et se mettent en pause le temps que les températures redescendent. Il est donc contreproductif d’augmenter les apports d’eau. Le mieux est de rester sur une surveillance du substrat pour voir si il ressuie ou non et de s’adapter aux besoins des plantes.

Pour aider les plantes, il peut être intéressant de vaporiser le feuillage et d’assurer une bonne aération. Par contre, attention de ne pas laisser les plantes trop longtemps dans le noir. Le manque de lumière est bien plus néfaste qu’une chaleur excessive !

 

•Préparer l’absence des vacances

L’été peut être un moment stressant pour les passionnés de plantes car une absence prolongée lors des vacances est un problème pour l’entretien des plantes. Donc, il vaut mieux anticiper cette période et trouver des solutions pour que tout se passe bien.

L’idéal est de trouver une personne qui va prendre le relais pendant votre absence mais cela n’est pas toujours possible. Mais on peut limiter les déconvenues en rempotant les plantes qui sèchent trop rapidement mais aussi en mettant en place des systèmes d’arrosage pour les plus demandeuses comme des oyas. Et bien sûr, il faudra faire un gros apport d’eau juste avant le départ. Il est aussi possible de sortir les plantes au jardin pour qu’elles profitent de la pluie. C’est à chacun de trouver ce qui lui convient le mieux !

•Sortir les plantes à l’extérieur

Maintenant que les risques de gelées sont passés et que les températures sont stables la nuit, on peut sortir à l’extérieur les plantes qui ont souffert de l’hiver. Cela permet de les requinquer tranquillement pendant la belle saison pour qu’elles puissent retrouver une forme olympique avant l’arrivée des mauvais jours.

Mais attention car la lumière est très différente entre l’intérieur et l’extérieur, même avec une bonne exposition. Donc il faudra faire l’acclimatation au fur et à mesure, sachant que la plupart des plantes d’intérieur apprécient une situation ombragée à l’extérieur. Pour les succulentes, la transition devra se faire pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Il faudra aussi être vigilant aux dégâts que peuvent faire les gastéropodes. Et aussi penser à rentrer certaines frileuses dès le mois de septembre quand les nuits deviennent plus fraiches, comme les Ficus par exemple qui détestent les trop grands écarts de températures entre le jour et la nuit.

•C’est le moment idéal pour multiplier ses plantes !

 

L’été est la saison parfaite pour multiplier ses plantes d’intérieur car les plantes sont en pleine croissance et les conditions sont adéquates (chaleur, lumière…). Certaines plantes ont besoin d’être pincées au fur et à mesure de leur croissance pour qu’elles restent bien denses donc c’est l’occasion pour avoir de quoi faire des boutures. Alors lancez-vous dans les semis et autres multiplication pour pouvoir faire plein d’échanges à la rentrée !

Retrouvez plein de conseils dans la rubrique « Multiplication » accessible ICI.

Que faire en automne ?
Coleus 'Fiona'

 

•Nettoyer les vitres

 

Comme la lumière diminue progressivement et qu’elle manque souvent en intérieur, il vaut mieux laver les vitres deux fois par an pour assurer un apport maximum aux plantes.

 

•Effectuer les derniers rempotages

Comme il est fortement déconseillé de rempoter une plante à la mauvaise saison, c’est la dernière période propice pour effectuer cette tâche pour celles qui ont eu une forte croissance et qui ne pourront pas attendre le printemps prochain.

Pour savoir comment faire, découvrez la page sur le sujet ICI avec pleins d’infos et une vidéo.

 

•Mettre en repos les bulbeuses

Certaines plantes ont une période de repos total à la mauvaise saison et l’automne annonce leur endormissement. Comme pour les Caladiums par exemple, quand le feuillage commence à jaunir et que la croissance se stoppe, il faut diminuer progressivement les arrosages puis les stopper. Le feuillage devra sécher complètement avant d’être coupé pour que la plante puisse emmagasiner de l’énergie.

 

•Grand nettoyage !

Comme au printemps, c’est l’occasion de faire un grand nettoyage en taillant les plantes ayant trop poussé, en changeant de place certaines…mais aussi en faisant un bilan sanitaire pour éviter tout problème en hiver.

 

•Attention aux courants d’air

L’arrivée de températures plus basses doit être pris en compte lors de l’aération de l’intérieur car des courants d’air froid sont néfastes pour la plupart des plantes tropicales.

•Diminuer les arrosages et les apports d’engrais

Avec les températures qui baissent et les jours qui deviennent plus courts, les plantes vont ralentir leurs croissances donc leurs besoins. C’est le moment où il faut commencer à diminuer les arrosages en les espaçant mais aussi en réduisant la quantité d’eau.

Il faut bien sûr s’adapter aux conditions chez soi et aux plantes dont les besoins sont différents en réajustant au fur et à mesure que la saison avance.

Pour plus d’informations sur le sujet, voir la page dédiée ICI.

Et c’est la même chose pour les apports d’engrais, qu’il va falloir commencer à diminuer progressivement voire stopper suivant les plantes et la qualité de l’engrais.

Pour en savoir plus, il y a une page dédiée ICI.

 

•Rentrer les plantes frileuses

Certaines plantes qui ont été sorties à l’extérieur pendant la belle saison doivent maintenant rentrer à l’intérieur quand les températures descendent trop la nuit. C’est le moment de les nettoyer et de les inspecter pour ne pas rentrer des escargots par exemple. Par contre, les plantes succulentes peuvent encore rester à l’extérieur tant qu’elles sont abritées en cas de fortes pluies. C’est le cas aussi des Cymbidiums par exemple qui ont besoin de froid pour induire la floraison.

 

Que faire en hiver ?
Begonia 'Gloire de Lorraine' fleurs

•Être vigilant sur l’état sanitaire

L’hiver peut être source de stress pour les plantes d’intérieur car la lumière est à son minimum de l’année. Il faut donc être vigilant et inspecter régulièrement ses plantes pour surveiller qu’aucun problème ne survienne comme une attaque d’insectes. Une surveillance régulière permet d’intervenir rapidement en cas de problème. Un nettoyage quotidien des plantes est indispensable en supprimant les feuilles jaunes et autres mais aussi en enlevant la poussière des feuillages. Malgré le froid extérieur, une aération journalière est importante pour la bonne santé de notre jungle.

 

•Se cultiver

On a plus de temps libre à la mauvaise saison donc autant en profiter pour apprendre plein de choses et lire des livres sur les plantes ! C’est le moment de trouver les réponses à certaines de nos questions mais aussi de découvrir de nouvelles techniques ou d’approfondir certains domaines. Vous trouverez une liste d’ouvrages fortement recommandés sur la page « Bibliographie ».

 

 

•Attention à l’arrosage

 

Les plantes ont des besoins moindres à cette saison donc il faut espacer les arrosages et adapter la quantité apportée. Il faut aussi faire attention à la température de l’eau d’arrosage pour qu’elle ne soit pas trop froide.

Pour en savoir plus sur ce sujet, il y a une page dédiée ICI.

 

•Mettre en culture les bulbeuses

Certaines bulbeuses comme les amaryllis sont utilisées pour fleurir l’intérieur en hiver et c’est le moment de les réveiller si elles ont été mises au repos. Il suffit de les rempoter et de les arroser pour voir apparaitre de jolies fleurs dans quelques semaines. Certains bulbes préparés comme les jacinthes sont aussi disponibles en ce moment pour fleurir en avance en intérieur.

 

•Nettoyer le matériel

On le fait rarement et pourtant, c’est important d’avoir du matériel propre quand on s’occupe de ses plantes. C’est donc le moment de laver les cache-pots et les pots avec de l’eau savonneuse mais aussi de nettoyer les sécateurs et autres épinettes avec de l’alcool ; sans oublier de les aiguiser.

 

•Se mettre en pause

Comme les plantes sont plus ou moins en stand-by en hiver, c’est le moment de les laisser tranquille et d’admirer sa jungle. Les rempotages et la multiplication sont à éviter à cette saison sauf en cas de problème majeur. Mais c’est le moment de profiter de ses plantes, d’admirer les floraisons hivernales comme le poinsettia ou le Cymbidium, de partager avec d’autres passionnés mais aussi de faire le bilan de cette année écoulée pour en tirer des enseignements enrichissants.