top of page

Maladies & virus

Oïdium.HEIC

Les maladies les plus couramment rencontrées dans les plantes d’intérieur sont des maladies cryptogamiques, c’est-à-dire dues à des champignons. Mais heureusement, elles sont rares et les virus encore plus.

On a vite tendance à s’inquiéter quand une tâche apparait sur le feuillage d’une plante mais c’est très souvent un problème de culture comme un manque de lumière ou alors une vieille feuille qui a fini sa vie.

● les maladies cryptogamiques sont rares en intérieur

● la plus courante est l'oïdium qui est généralement dû à un manque d'arrosage chronique

● elles apparaissent souvent à cause d'une mauvaise aération avec une humidité importante

● la vaporisation du feuillage en intérieur est souvent inutile voire une cause de problèmes

 

La plupart des champignons ne sont pas nuisibles aux plantes ; c’est une toute petite partie qui peut poser problème en intérieur ; donc pas de panique si des champignons apparaissent dans le pot d’une plante, c’est juste le sol qui est vivant.

La plus répandue des maladies fongiques est l’oïdium, une sorte de poudre blanche recouvrant le feuillage ou les tiges d’une plante ; c’est en fait le mycélium du champignon qui apparait pour se disséminer. Les dégâts peuvent être rapidement importants avec la chute des feuilles puis le dépérissement général de la plante. La plupart du temps, cette maladie apparait suite à un stress hydrique récurrent. Certaines plantes y sont plus sensibles comme les bégonias. Pour limiter l’attaque, il faut supprimer les parties atteintes. Un traitement au bicarbonate de soude peut aussi s’avérer utile dès les premiers symptômes (3g/L d’eau). Mais surtout, il faudra revoir les conditions de culture pour ne pas que cela se reproduise en augmentant les arrosages. En automne, cette maladie peut aussi faire son apparition avec la baisse des températures et la montée de l’humidité.

Les champignons à chapeau ne sont pas nuisibles aux plantes mais leur présence signale seulement un sol vivant
Champignons plantes d'intérieur

 

Ensuite, on peut rencontrer d’autres maladies cryptogamiques comme la pourriture grise (Botrytis cinerea) et la fonte des semis (Rhizoctonia, Pythium…) Mais celles-ci sont assez rares en intérieur. Généralement, c’est lors de semis que cela peut poser problème ou dans un terrarium ou une vitrine. Mais, en améliorant l’aération et en raisonnant l’arrosage, ces deux problèmes peuvent être facilement évités. Par ailleurs, il existe également des produits de lutte biologique à base de mycélium de champignons ayant des propriétés antifongiques et qui s’utilisent en arrosage.

 

La plupart des plantes d’intérieur sont peu sujettes aux maladies fongiques mais il est utile d’avoir à l’esprit certaines règles de bon sens comme ne pas brumiser une plante en fin de journée ou si la température est basse, mais aussi réaliser une aération régulière pour renouveler l’air ambiant.

Les virus

Heureusement, les virus sont rares sur les plantes d’intérieur car ils ne se soignent pas chez les végétaux. Ils peuvent être véhiculés par les ravageurs (thrips, pucerons…) de plantes en plantes mais aussi lors d’interventions avec des outils tranchants. Ces problèmes se rencontrent principalement chez les orchidées mais aussi chez les Aracées. Il faudra donc être vigilant si on en cultive plusieurs de ces plantes et utiliser de l'alcool ou une flamme pour désinfecter les outils entre chaque intervention.

Les virus présentent des tâches généralement géométriques très typiques sur le feuillage des plantes et variables suivant les espèces. Leur présence peut aussi être plus ou moins visibles au cours de l’année. Mais seul un test peut valider la présence ou non de ces agents pathogènes. En cas de forte présomption, il peut être plus raisonnable de jeter la plante.

Il ne faut pas forcément s’inquiéter dès que l’on a une feuille jaune ou une tâche suspecte sur une plante. La plupart du temps, ce sont les conditions de culture qui ne sont pas adéquates et il suffit de donner plus de lumière à une plante pour que le problème se règle.

bottom of page