top of page

Caladium

Capture.JPG
Capture.JPG
Caladium rouge

C'est une des plantes très à la mode en ce moment grâce à son feuillage vivement coloré.

De nombreuses variétés ont été sélectionnées depuis plusieurs décennies pour proposer une palette très large de couleurs, de forme et de dimensions de feuilles.

Cette magnifique plante bulbeuse apportera une touche très exotique à votre intérieur !

Nom latin : Caladium

Famille : Aracées

Origine : Amérique du Sud et Centrale

De nombreux cultivars actuellement sur le marché sont issus de l’espèce Caladium bicolor, une plante variable qui a donné une descendance très riche. Elle aurait été découverte en 1767 par Commerson vers Rio de Janeiro au Brésil puis introduite de Madère en Angleterre. En France, cette plante a été ramené au Jardin des Plantes de Paris en 1785 mais ce n’est seulement vers 1850 qu’un horticulteur parisien réputé, Mr Chantin, en développe la culture avec la mise en vente de nombreux hybrides.  

Ce genre regroupe 17 espèces en Amérique tropicale et en Asie. Certaines espèces n’ont pas de période de repos comme Caladium lindenii.

Lumière

Cette plante demande beaucoup de lumière pour développer correctement son beau feuillage donc il faudra lui trouver une place devant une fenêtre avec une bonne exposition comme ouest ou sud. Le soleil direct peut être toléré si la plante est habituée et que l'arrosage est copieux. Il est aussi possible de cultiver cette plante en extérieur à la belle saison comme une annuelle.

Arrosage

Pour éviter les excès eau qui sont néfastes, il faut laisser sécher le dessus du substrat entre deux arrosages. La période de démarrage au printemps est la plus critique car les tubercules peuvent vite pourrir si l’on n’est pas prudent mais un arrosage copieux en été est indispensable à une bonne croissance.

Substrat

Cette plante apprécie un mélange riche mais drainant pour éviter les excès d’eau et ne pas faire pourrir le tubercule. Un mélange de tourbe grossière et d’un élément drainant (perlite, sable…) est adapté si l’on apporte un engrais liquide au cours de la culture. Sinon, il faudra ajouter du compost ou du terreau de feuilles voire de l’engrais organique ou à libération lente.

Pollen de Caladium

Engrais

C’est une plante gourmande qui demande beaucoup de nutriments pour avoir un feuillage d’une belle taille donc il ne faut pas hésiter à apporter de l’engrais très régulièrement pendant la période de croissance.

Multiplication

Le plus facile est de diviser les tubercules au moment de la mise en culture au printemps. Il suffit de détacher délicatement les petits bulbilles qui se forment sur le tubercule principal puis de les démarrer au chaud dans une terrine. Le semis peut aussi fonctionner mais avec des réserves sur le résultat concernant la couleur du feuillage car les graines issues d’hybrides donnent une descendance hétérogène. Il est aussi possible de découper un tubercule en gros morceaux et de les faire raciner au chaud ; cette technique va réveiller des yeux dormants et permets de faire plusieurs plantes avec peu de matériel végétal.

Il est également possible de supprimer le bourgeon principal d’un tubercule puis de prélever des boutures à talons des nouvelles pousses qui vont apparaitre.

Rempotage

Comme c’est une plante gourmande, il ne faut pas hésiter à rempoter plusieurs fois pendant la belle saison dès que les racines ont complètement colonisées la totalité du substrat pour entretenir la croissance. Sinon, le rempotage a lieu chaque année au printemps lors de la mise en végétation des tubercules lorsque les pousses apparaissent vers le mois de mars.

Maladies et parasites

Cette plante est dans l’ensemble assez résistante mais elle peut être sujette aux cochenilles farineuses et aux acariens. En cas d’attaque, il ne faut pas hésiter à bien nettoyer les restes de feuilles pour éviter que les ravageurs ne se cachent dedans.

Conseils de culture

Il ne faut pas hésiter à sortir cette plante à l’extérieur à la belle saison dans un endroit ombragé si l’on n’a pas les bonnes conditions en intérieur. Par contre, il ne faut pas vaporiser le feuillage car cela tâche facilement les feuilles délicates. Les fleurs doivent être enlevées pour favoriser le feuillage mais on peut aussi décider de les laisser pour les observer ou réaliser une pollinisation car cela n’est pas néfaste à la plante.

A l’automne, les arrosages seront stoppés dès que la plante montre des signes de faiblesse avec un arrêt de la croissance et des feuilles qui jaunissent. Il est indispensable de laisser le feuillage mourir avant de le couper pour que l’énergie contenu dedans puisse retourner dans le tubercule. Les tubercules devront être stockés sans les sortir de leur pot dans un endroit relativement chaud et sec ; sans aucun arrosage. Au printemps, quand les pousses commenceront à pointer, il faudra redémarrer la culture (voir les conseils sur cette étape ICI).

Niveau de difficulté

Tous les hybrides de Caladium se cultivent de la même façon mais les variétés thaïlandaises sont légèrement plus délicates.

Pour voir plus de photos, il existe une galerie dédiée aux Aracées ICI.

bottom of page