Phalaenopsis

Capture.JPG
Capture.JPG

C'est la star des orchidées! La richesse des coloris et sa facilité de culture en font la plus facile à posséder dans sa jungle. Tout passionné de plantes devrait commencer par le Phalaenopsis pour s'essayer aux orchidées. De nombreuses formes existent et la floraison généreuse dure plusieurs mois.

Les hybrides sont de plus en plus grands et solides  mais de nombreuses espèces botaniques offrent des atouts intéressants.

Nom latin : Phalaenopsis

Nom commun : orchidée papillon

Famille : Orchidacées

Origine : Asie tropicale

Lumière

Ces orchidées demandent une lumière importante mais sans soleil direct en plein été. Le bord d’une fenêtre à l’ouest avec un voilage à la belle saison est un bon emplacement.

Arrosage

Fleurs blanches Phalaenopsis

Substrat

Plusieurs mélanges sont possibles pour la culture de ces orchidées mais il faut absolument que celui-ci soit drainant car les Phalaenopsis sont des orchidées épiphytes dans la nature qui détestent l’eau stagnante aux niveau des racines. Personnellement, j’utilise un mélange d’écorces de pin et de billes d’argile (2/3-1/3) mais un substrat du commerce avec de la tourbe et des morceaux de coco peut convenir. Il est aussi possible de les cultiver accrochées sur une plaque de liège.

Le pot transparent est un atout pour l’arrosage car il permet de voir l’état des racines et du substrat. Si les racines sont vertes, cela indique que le mélange est encore humide donc il ne faut pas arroser. A l’inverse, si les racines sont grises, c’est qu’il est nécessaire de faire un apport d’eau. Attention, il est impératif de ne pas laisser d’eau au fond du cache-pot et de ne pas mettre d’eau dans le cœur de la plante. L’arrosage sera bien sûr à adapter suivant les conditions de culture et la période de l’année. Ainsi, une plante en pleine floraison aura des besoins plus importants.

Engrais

Comme le substrat utilisé ne contient pas d’éléments nutritifs, il est important d’apporter un engrais en petite quantité tout au long de l’année ; tous les 15 jours pendant la belle saison et une fois par mois le reste du temps. Dans l’idéal, il est intéressant d’utiliser un engrais pur sans urée comme Orchidfocus. Si cela n’est pas possible, on pourra utiliser un engrais universel mais en divisant la dose par deux.

Multiplication

Pour un amateur, le plus simple est d’attendre l’apparition d’un keiki (une mini plante sur une hampe florale) qui pourra être détaché du pied-mère quand il aura trois feuilles et quelques racines. Concernant le semis, il est très particulier pour les orchidées car à réaliser sur une gélose dans un milieu stérile.

Rempotage

Ces orchidées affectionnent particulièrement d’être rempotées et cela active la floraison. Il pourra être effectué chaque année voire tous les deux ans. C’est le moment de remettre les racines aériennes dans le substrat en faisant attention de ne pas enterrer le collet de la plante. Le plus important est que la plante soit bien stable après le rempotage donc il faut bien tasser sans avoir peur d’abimer les racines. Le test final doit permettre de soulever la plante par les feuilles sans que celle-ci ne perde son pot ! Pour que les racines cicatrisent, il faudra attendre quelques jours pour reprendre l'arrosage.

Pour en savoir plus sur le rempotage, il suffit d'aller visiter la page dédiée ICI.

Maladies et parasites

Les Phalaenopsis sont peu sujet aux maladies mais peuvent parfois avoir des cochenilles farineuses. Dans ce cas, il suffit de les enlever à l’aide d’un pinceau imbibé d’un mélange de savon noir et d’huile essentielle de cannelle dilué dans de l’eau.

Conseils de culture

Si vous n’avez pas les conditions idéales de culture, il peut être intéressant de sortir vos plantes à l’extérieur pendant la belle saison à l’ombre pour leur permettre de se refaire une santé.

Niveau de difficulté

Tous les hybrides vendus en jardineries sont simples à cultiver car ce sont des sélections réalisées depuis de nombreuses années et faites pour s'adapter aux conditions de nos intérieurs. Les hybrides primaires restent aussi très accessibles. Par contre, les espèces botaniques sont plus délicates mais pas impossibles.

Phalaenopsis schilleriana
press to zoom
press to zoom
press to zoom
Phalaenopsis palens
press to zoom
press to zoom
press to zoom
Phalaenopsis 'Mini Mark'
press to zoom
Phalaenopsis lueddemanniana
press to zoom
Phalaenopsis 'Philadelphia'
press to zoom
1/1

Pour voir plus de photos, il existe une galerie dédiée aux orchidées ICI.