Engrais

Aeonium

La fertilisation des plantes d’intérieur n’est pas un sujet à négliger même si c’est un peu flou quand on débute. Comme nos plantes sont cultivées dans des conditions artificielles, il faut pouvoir leur offrir les éléments nutritifs indispensables à leur croissance et à leur bon développement pour pallier le fait qu’on ne recréait pas parfaitement la nature.

Dans cette partie concernant les engrais, nous allons aborder différents points pour comprendre le pourquoi du comment ainsi que les différentes solutions possibles mais c’est à vous de trouver ce qui vous convient ; à votre façon de cultiver les plantes et à vos contraintes personnelles.

Un peu de théorie…

La plupart des engrais pour les plantes d’intérieur sont composés de trois éléments principaux ; c’est le fameux « NPK ». Ces lettres sont accompagnées de la forme sous laquelle la substance est présente mais aussi du dosage grâce à des chiffres.

« N » désigne l’azote qui est le composant déterminant pour la croissance des parties végétatives. Il est toujours indiqué en premier et il peut être sous différentes formes plus ou moins assimilables rapidement par les plantes.

« P » symbolise le phosphore qui participe à la résistance des plantes et au bon développement du système racinaire.

« K » qualifie le potassium qui est l’élément important pour la floraison et la fructification.

Pour les plantes d’intérieur, il vaut mieux privilégier un engrais relativement complet avec les différents éléments au même dosage avec une légère augmentation de l’azote. A cela s’ajoute la présence d’oligo-éléments qui ne sont pas à négliger non plus car ils apportent aussi des nutriments nécessaires aux plantes.

Quelques règles de base

● on ne donne pas d’engrais à une plante qui vient d’être rempotée et ce pendant au moins un mois. Cela permet à la plante de s’installer tranquillement dans son nouveau pot et de développer son système racinaire. Surtout que de nombreux substrats du commerce contiennent déjà un peu d’engrais.

● il est fortement déconseillé d’arroser une plante avec de l’engrais si son substrat est très sec. Cela peut conduire à brûles les racines. Il vaut mieux bien arroser la plante et apporter la solution nutritive quelques jours plus tard.

● c’est aussi contre-indiqué de donner de l’engrais à une plante qui va mal tant que l’on n’a pas identifié clairement le problème.

● il est impératif de respecter les recommandations du fabricant pour les dosages et la fréquence des apports car cela varie beaucoup d’un engrais à l’autre. Un excès peut être très dommageable aux plantes, surtout en pot.

Quand apporter de l’engrais ?

Si vous utilisez de l’engrais liquide, il est préférable d’apporter une petite dose mais régulièrement que de ne faire que quelques gros apports dans l’année. Cela permet aux plantes d’avoir une nourriture répartie également tout au long de l’année. Pendant la belle saison (mars à octobre), il peut être intéressant de donner de l’engrais tous les 10/15 jours. Par contre, lors de la mauvaise saison, il est conseillé de réduire les dosages et les apports d’engrais pour la plupart des plantes, voire de les stopper carrément pour certaines.

Comment apporter de l’engrais ?

Il y a deux possibilités pour la fertilisation des plantes d’intérieur : soit utiliser un engrais liquide à apporter au moment de l’arrosage, soit de l’engrais à incorporer lors du rempotage.

Ma préférence va à la première technique car je trouve cela plus facile pour s’adapter aux besoins des plantes tout au long de l’année. Il suffit de mélanger l’engrais à l’eau d’arrosage. Il existe de nombreux engrais liquides, en poudre, organiques ou chimiques. C’est une solution pratique mais qui est très rapidement assimilée par les plantes donc qu’il faut renouveler régulièrement.

Mais il est tout à fait possible de gérer la question de la fertilisation au moment du rempotage en incorporant un engrais au substrat. Il existe de nombreuses solutions disponibles en organique, en chimique et sous différentes formes ; sachant que de nombreux terreaux contiennent déjà de l’engrais. C’est principalement de l’engrais à diffusion lente, c’est-à-dire qu’il est diffusé aux plantes au fur et à mesure des mois. Il faut donc avoir en tête que cette fertilisation n’est pas très durable et qu’il faudra rempoter tous les ans pour apporter une fertilisation suffisante aux plantes.

Après de nombreux tests, j’ai décidé d’utiliser de l’engrais liquide pour orchidées (Orchid Focus) que je dose selon les besoins des plantes et selon la saison. Il est très pur, très stable dans le temps et il me permet de ne jamais faire de surdosage car il est faiblement dosé de base. Et je peux aussi l’utiliser en foliaire dans mes terrariums.

Engrais Orchid Focus
Engrais chimique vs engrais organique

Il existe deux catégories d’engrais : les engrais chimiques et les engrais organiques.

Les premiers sont des engrais issus de l’industrie. Même si certains peuvent être polluants, ils ont l’avantage d’être très stables dans le temps et de permettre un dosage précis au plus près des besoins des plantes. On peut les trouver sous forme liquide, en poudre et même sous forme de petites billes (Osmocote).

Les seconds sont généralement issus de filières de recyclage de l’agriculture mais ils présentent souvent le défaut de n’être pas très stables et donc difficilement utilisables en intérieur. Certains ne sont pas assimilables immédiatement par les plantes et doivent se décomposer pour cela. C’est donc compliqué en intérieur et ça peut amener des problèmes de moisissures par exemple. On peut les trouver sous forme liquide ou en granulés à incorporer au substrat. En intérieur, le seul que j’apprécie est le guano que j’utilise parfois au printemps pour avoir un engrais « coup de fouet » avec un apport important d’oligo-éléments.

S’adapter aux différentes plantes

Les plantes tropicales ont des besoins différents en engrais suivant leur façon de pousser, leur origine géographique mais aussi suivant à quel stade elles sont. Il faut donc adapter la fertilisation suivant ces données.

La grande majorité des plantes d’intérieur peuvent recevoir un engrais basique mais il existe quelques exceptions. Par exemple, les succulentes ont des besoins moindres donc il faudra soit diviser les doses apportées, soit espacer les apports. A l’opposé, certaines plantes sont gourmandes en engrais et ont donc besoin d’une fertilisation généreuse comme les Colocasias. Les orchidées sont à part car elles ont besoin d’une fertilisation très faiblement dosée et surtout pure. Il faut éviter d’utiliser un engrais avec de l’urée (azote uréique). C’est le cas aussi de nombreuses plantes épiphytes. Pour finir, la plupart des plantes carnivores ne demandent pas de fertilisation car elles vivent dans des milieux très pauvres dans la nature et se sont donc adaptées à cela.

Il faut aussi avoir en tête que le stade où se trouve la plante est à prendre en compte pour adapter la fertilisation. En effet, une jeune bouture aura des besoins moindres comparée à une plante adulte. Et une plante en pleine floraison aura des besoins supérieurs qu’habituellement pour soutenir l’épanouissement des fleurs.

Décrypter une étiquette

Comme pour les substrats, il faut toujours lire les étiquettes pour connaitre la composition d’un engrais et donc savoir s’il est adapté à l’usage que l’on souhaite. En effet, de nombreuses marques sont peu scrupuleuses et vendent des engrais pour des plantes différentes alors que c’est en fait la même chose !

étiquette engrais Orchid Focus
Dans ma jungle...

J'essaie d'apporter de l'engrais à petites doses mais régulièrement à mes plantes avec environ un apport tous les dix jours en été et un apport par mois en hiver. Mais cela varie bien sûr selon le temps que j'ai de disponible.

J'ai fait le choix d'utiliser un engrais liquide car je trouve ça plus pratique pour entretenir ma jungle d'amener l'engrais avec l'arrosage mais j'utilise donc des substrats très pauvres en fertilisants.

Et je préfère un engrais spécialement fait pour les orchidées car je peux l'utiliser sur toutes mes plantes en faisant juste varier le dosage. Il est même possible de l'utiliser en vaporisation directement sur le feuillage pour mes terrariums.