Bulbilles

La plupart des plantes se reproduisent principalement par voie sexuée grâce à leurs graines ou leurs spores mais de nombreux végétaux ont développés une multiplication végétative en parallèle avec l’aide de bulbilles.

Plusieurs espèces de fougères présentent des bulbilles qui apparaissent sur les frondes; ce sont des répliques à l'identique du pied mère. Ils vont grandirent et leur poids va faire s'affaisser la fronde pour atteindre le substrat et permettre leur enracinement pour compléter leur croissance. C'est une convergence évolutive car plusieurs espèces de familles différentes ont pris le même chemin pour s'adapter à leur milieu. On peut citer Diplazium prolifferum, Asplenium daucifolium, Asplenium bulbiferum, Adiantum caudatum…

Dans la pratique, il suffit de détacher délicatement des bulbilles assez gros et de les placer sur un substrat adapté en veillant à le garder humide mais sans excès avec une hygrométrie importante. Après plusieurs mois, ils deviendront de belles fougères adultes.

A l’opposé, certaines plantes succulentes ont aussi cette particularité de présenter des bulbilles qui se développent le long des feuilles comme chez plusieurs espèces de Kalanchoe (daigremontiana, tubiflora…) mais aussi des plantes à caudex comme Ornithogalum caudatum et Bowiea volubilis qui laissent apparaitre de petits bulbilles autour de la plante-mère.

Comme pour les fougères, il suffit de détacher délicatement des bulbilles assez gros et de les poser sur un substrat drainant avec une belle luminosité en arrosant de temps en temps.