Bouture de tête / de tige

C’est la méthode de multiplication végétative la plus courante et qui fonctionne pour un grand nombre de plantes d’intérieur. Elle permet de multiplier facilement de nombreux végétaux avec un matériel réduit. C’est la façon indispensable pour multiplier les plantes panachées ou ayant une mutation génétique car cela ne sera pas transmis lors d’un semis.

Voici les différentes étapes à respecter :

• prélever les extrémités de la plante. Ce peut être lors d'une taille par exemple ou si une branche casse.

• habiller la bouture, c'est à dire enlever les feuilles du bas pour ne garder que les deux plus hautes, voire qu'une seule. Si celles-ci sont trop grandes, il ne faut pas hésiter à les réduire. Il faut ensuite couper la tige juste en dessous d'un nœud en veillant à ne pas faire une bouture trop grande ou trop petite. Toutes ces précautions visent à aider la plante au maximum pour mettre toutes les chances de notre côté pour qu'elle fasse des racines. Si les parties prélevées sont très grandes, il est tout à fait possible de faire plusieurs boutures par tiges.

• empoter dans un tout petit pot avec un substrat drainant. Personnellement, je mets toujours plusieurs boutures dans le même pot pour avoir tout de suite une belle touffe, un meilleur résultat final.

• arroser copieusement puis maintenir le substrat légèrement humide en donnant de bonnes conditions pour favoriser la reprise (lumière et chaleur).

• le rempotage aura lieu quand les racines auront complètement colonisé le substrat dans un pot légèrement plus grand que le système racinaire.